Syndicalisme Hebdo prend ses quartiers d'été jusqu'à la prochaine édition le 31 août. Mais la rédaction reste mobilisée tout l'été sur notre site et sur notre compte Twitter @SH_CFDT.

Pris dans la tempête sanitaire et sociale, les élus CSE tiennent la barre abonné

temps de lectureTemps de lecture 10 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3763

Très éprouvés par l’année écoulée, les élus et représentants CFDT sont sur tous les fronts. Paradoxalement, la crise aura permis un recentrage du rôle des élus des comités sociaux et économiques sur les aspects économiques et la mise en avant des questions de santé et sécurité au travail. Pour ces élus, cette hypersollicitation s’est accompagnée d’une montée en compétences très rapide.

Par Anne-Sophie Balle et Emmanuelle Pirat— Publié le 02/02/2021 à 13h00

En 2020, les élus et représentants des CSE ont été très sollicités, et c’est loin d’être terminé en 2021. Autre problème : près de 50 000 établissements n’ont pas mis en place de CSE (malgré la date butoir du 1er janvier 2020)…
En 2020, les élus et représentants des CSE ont été très sollicités, et c’est loin d’être terminé en 2021. Autre problème : près de 50 000 établissements n’ont pas mis en place de CSE (malgré la date butoir du 1er janvier 2020)…©Hans-Bernhard Huber/LAIF-RÉA

« On a tenu la première réunion d’installation du CSE en janvier 2020… ensuite, on est passé en visio à 100 %. On ne connaît de certaines personnes que la moitié haute de leur corps ! » Malgré une année 2020 éprouvante, Nicolas et Christophe gardent leur bonne humeur. Élus en novembre 2019 au CSE de Gutenberg Networks, une agence de pub qui emploie 400 salariés, ils se sont lancés dans le grand bain : gestion de la crise sanitaire et du confinement au printemps 2020 (« en 24 heures, tous les salariés ont basculé en télétravail ») et négociation d’un PSE prévoyant…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous