Guillaume Cizeron : “ Le chemin est encore long ” abonné

temps de lectureTemps de lecture 8 min

iconeExtrait du magazine n°476

[Mise à jour du 28 mars 2022] Champion olympique à Pékin, quintuple champion du monde, quintuple champion d’Europe de danse mixte sur glace, le jeune homme de 26 ans enchaîne les performances de haut vol. Pourtant, ce n’est pas sur la glace qu’il a remporté sa « plus belle victoire ». Il y a un an, l’athlète révélait son homosexualité. Un tabou dans le milieu sportif. Rencontre.

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 01/10/2021 à 08h00 et mis à jour le 01/10/2022 à 02h46

"Pédé, tapette, tantouse, et j'en passe. Les insultes rythmaient mon quotidien et devinrent bientôt cette petite mélodie malsaine en arrière-plan de mes pensées. L'accoutumance est le vice de l'intimidation, on s'habitue à la violence, elle devient normale. Et bien souvent on finit par croire qu'on la mérite." Extrait de la lettre ouverte de Guillaume Cizeron, publiée par L’Équipe (l'intégralité est accessible en ligne sur le site du journal ).
"Pédé, tapette, tantouse, et j'en passe. Les insultes rythmaient mon quotidien et devinrent bientôt cette petite mélodie malsaine en arrière-plan de mes pensées. L'accoutumance est le vice de l'intimidation, on s'habitue à la violence, elle devient normale. Et bien souvent on finit par croire qu'on la mérite." Extrait de la lettre ouverte de Guillaume Cizeron, publiée par L’Équipe (l'intégralité est accessible en ligne sur le site du journal ).© Naska Demini

Après la publication de votre livre1, dans quel…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous