Radiographie de la fonction publique

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3797

En 2019, la France comptait 5,61 millions d’agents publics et autant de réalités socioprofessionnelles, pointe le rapport annuel 2021 relatif à l’état de la fonction publique.

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 02/11/2021 à 13h00

image
© Valentine Vermeil/RÉA

1. Ce rapport s’appuie sur les données publiées au 31 décembre 2019.

2. Quelque 309 200 militaires et 358 900 agents relèvent d’« autres catégories et statuts » (dont 142 900 enseignants et documentalistes des établissements privés sous contrat).

Qui sont les agents publics en France ? C’est à cette question qu’a tenté de répondre la DGAFP (Direction générale de l’administration et de la fonction publique) dans son rapport annuel1, présenté aux organisations syndicales le 20 octobre. Premier constat : les effectifs ont augmenté de 0,8 % entre 2018 et 2019 : + 0,9 % dans la fonction publique de l’État (FPE), + 0,9 % dans la fonction publique territoriale (FPT) et + 0,4 % dans la fonction publique hospitalière (FPH). La France, en 2019, compte ainsi 5,61 millions d’agents dont 3 818 400 fonctionnaires et 1 124 700 contractuels2. « Si ce nombre est stable, ce n’est pas tant parce qu’il y a des créations de postes, c’est surtout parce que les suppressions annoncées n’ont pas eu lieu », nuance Jean-Luc Saphore, secrétaire général adjoint de la CFDT-Fonctions publiques.

Deuxième constat, le pourcentage d’agents sous statut de fonctionnaire, lui, diminue par rapport à l’année précédente. Il s’établit à 68 % (contre 69 % en 2018). En 2019, les fonctionnaires représentaient 68 % des agents dans la FPE (contre 69 % en 2018, – 1 point) ; 76 % dans la FPT (contre 77 % en 2018, – 1 point) ; 68 % dans la FPH (contre 69 % en 2018, – 1 point). La part de l’emploi contractuel dans la fonction publique s’établit quant à lui à 20 % en 2019 (contre 19 % en 2018).

Des femmes plus souvent à temps partiel et moins bien payées

À propos de l'auteur

Guillaume Lefèvre
Journaliste

Le rapport rappelle que la fonction publique compte 63 % de femmes (contre 46 % dans le secteur privé) et que celles-ci représentent respectivement 57 % des effectifs de la FPE, 61 % de la FPT et 77 % de la FPH. Alors que six agents publics sur dix sont des femmes, elles sont plus souvent à temps partiel que les hommes : 23 % des femmes fonctionnaires sont à temps partiel, et seulement 6 % des hommes. Elles sont moins en responsabilité que leurs homologues masculins : elles occupent seulement 42 % des corps et emplois A+ (40 % dans la FPE, 51 % dans la FPT et 49 % dans la FPH). Enfin, l’écart de salaire entre les femmes et les hommes s’établit à 12,6 %. « Au-delà des constats que pointe ce rapport, le ministère de la Fonction publique doit en tirer les conséquences pour améliorer l’égalité professionnelle femmes-hommes », insiste Jean-Luc Saphore.