Signez la pétition “Retraites : non à cette réforme injuste et brutale !” En savoir plus

Prix minimum de la course : Union-Indépendants consulte les chauffeurs VTC

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3856

Par Anne-Sophie Balle— Publié le 06/01/2023 à 13h20

image
© Sophie Palmier/RÉA

Le prix de la course VTC augmentera-t-il en 2023 ? À la veille de Noël, un projet d’accord instaurant un revenu minimum par course de 7,65 euros nets a été soumis à signature des organisations syndicales représentatives du secteur VTC. Afin de recueillir l’avis des principaux intéressés, Union-Indépendants a décidé de lancer, du 6 au 13 janvier, une consultation nationale des chauffeurs VTC avec un formulaire en ligne. Si elle reconnaît que « ce montant est insuffisant1 », Union note néanmoins qu’il représente « une augmentation de 27 % de la course pour les chauffeurs partenaires d’Uber », la plateforme majoritaire à l’heure actuelle (qui applique un tarif minimum de 6 euros par course).

Pas une fin en soi

Ce projet d’accord est le premier texte issu des négociations lancées avec l’Arpe (Autorité des relations sociales des plateformes d’emploi) à la suite des premières élections professionnelles des travailleurs des plateformes, qui se sont tenues au printemps dernier – mais il ne détermine pas pour autant la nouvelle rémunération des VTC. Une négociation globale portant sur l’ensemble des points liés à la rémunération a commencé, dans laquelle Union revendique la revalorisation du tarif horokilométrique (au temps et au kilomètre), par exemple, ou le paiement du temps d’approche des chauffeurs. « Ce sont des points qui conditionnent la nouvelle rentabilité du métier. Le but, derrière, est de pouvoir fixer nos propres tarifs », insiste Union-Indépendants dans un tract à destination des chauffeurs.