Signez la pétition “Retraites : non à cette réforme injuste et brutale !” En savoir plus

Qu’attendre du CNR ?

iconeExtrait de l’hebdo n°3839

Par Marylise Léon— Publié le 06/09/2022 à 12h00

Marylise Léon, secrétaire générale adjointe
Marylise Léon, secrétaire générale adjointe© Cyril Entzmann

Oui, la CFDT participera au Conseil national de la refondation (CNR) le 8 septembre. Si nous savons encore très peu de choses sur le fond et la forme, notre objectif est bien de faire entendre la voix de la société civile, avec nos partenaires du Pacte du pouvoir de vivre. Disons-le clairement : nous n’avons pas réclamé à cor et à cri une nouvelle approche du pouvoir, moins verticale, pour bouder notre participation à la première occasion venue. La CFDT n’a jamais pratiqué la politique de la chaise vide, elle prendra ses responsabilités, sans posture ni naïveté, en s’inscrivant dans cette volonté de rénovation. Il n’est par exemple nullement question pour la CFDT de confondre le rôle du CNR et celui du Parlement. Nous attendons une véritable démarche de co-construction, exigeante mais indispensable.

Aujourd’hui, la période est trop grave pour déserter le terrain de l’implication. Dans le contexte économique et social anxiogène marqué par l’inflation et les risques liés à l’approvisionnement en énergie, il est de notre responsabilité de saisir chaque occasion de porter la voix des travailleuses et des travailleurs. Les sujets ne manquent pas : pouvoir d’achat, salaires, transformation du travail, accès à l’emploi, conditionnalité des aides publiques… et les attentes sont fortes. Débattre, proposer, obtenir des mesures concrètes : voilà nos objectifs.