SH s’accorde une trêve estivale. En attendant le numéro du mardi 30 août, la rédaction continuera de vous tenir au courant des sujets qui concernent ou impactent les salariés sur le compte Twitter @SH_CFDT. En savoir plus

Enfin un repreneur pour PicWicToys

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3836

Par Emmanuelle Pirat— Publié le 12/07/2022 à 12h00

image
© Eric Tschaen/RÉA

C’est finalement sur le groupe irlandais Smyths Toys que s’est porté le choix du tribunal de commerce de Lille Métropole, le 6 juillet, pour reprendre l’enseigne de jouets PicWicToys. Née de la fusion entre PicWic et Toys’R’Us en 2019 et placée en redressement judiciaire depuis le 23 mai, l’enseigne va donc pouvoir garder 41 de ses 45 magasins et 632 des 736 salariés.

Un soulagement

C’est un soulagement pour la CFDT, qui pèse 80 % dans l’entreprise, car l’offre retenue (sur les 18 qui ont été présentées) semble la plus sérieuse et la plus solide. Outre la reprise de 41 magasins, le groupe irlandais va alléger les créances en apportant 9 millions d’euros et abonder le PSE de 300 000 euros. Afin d’assurer la continuité de l’entreprise, Smyths Toys apportera dans les prochains jours des liquidités à hauteur de 50 millions d’euros. La période est cruciale car le rush de Noël se prépare dès maintenant.

Ce n’est qu’en 2023 que l’ensemble du parc de magasins PicWicToys changera d’enseigne pour Smyths Toys.