Signez la pétition “Retraites : non à cette réforme injuste et brutale !” En savoir plus

Élections fonctions publiques : premières tendances et points en suspens

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3853

Du 1er au 8 décembre, les 5, 6 millions d’agents publics étaient appelés à élire leurs représentants dans les instances du dialogue social. Les résultats consolidés ne sont pas encore disponibles, mais les résultats provisoires ont été communiqués pour la fonction publique de l’État (FPE) et la fonction publique territoriale (FPT). Les données de la fonction publique hospitalière (FPH) sont en attente.

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 13/12/2022 à 13h00

image
© Franck Crusiaux/RÉA

Un premier constat s’impose : l’abstention semble progresser dans les deux fonctions publiques. Dans la fonction publique de l’État (FPE), elle s’élève à 44,9 % (– 5,9 points par rapport à 2018). Dans la fonction publique territoriale (FPT), elle s’établit à 45,58 % (contre 51,8 % en 2018).

D’après les données de la DGAFP (Direction générale de l’administration et de la fonction publique), c’est le statu quo dans la fonction publique de l’État. La CFDT reste quatrième organisation syndicale avec 13,3 % des voix (– 0,5 point par rapport à 2018), derrière FO (17,8 %, + 0,7 point), la FSU (17,1 %, + 0,8 point) et l’Unsa (16,4 %, + 0,6 point), mais devant la CGT (11 %, – 1 point).

Les résultats de la FPH très bientôt finalisés

Dans la FPT, les positions semblent également figées. La CFDT confirmerait sa deuxième place avec 22,14 % des suffrages et réduirait l’écart avec la CGT, qui perdrait 1 point par rapport au précédent scrutin (27,85 %). FO recueille 16 % des suffrages.

À l’heure où nous bouclons ce numéro, les résultats de la fonction publique hospitalière ne sont toujours pas finalisés. Syndicalisme Hebdo y reviendra en détail dès sa prochaine édition…