[Dossier L’Union après la crise] L’Europe bousculée abonné

La crise n’épargne aucun pays sur les plans sanitaire, social, économique et politique. Un choc qui force l’Union européenne à sortir de sa zone de confort… et une opportunité à saisir.

Par La rédaction— Publié le 27/07/2020 à 07h25

image

Vers une Europe sociale ?

La crise sanitaire a montré les bienfaits du modèle européen de protection sociale. Chaque pays a instauré des dispositifs de chômage partiel ou de garde d’enfant pour venir en aide à sa population, tout en assurant dans l’urgence la prise en charge des malades. Tétanisée dans un premier temps, l’Union européenne accompagne aujourd’hui ce mouvement en organisant une forme de solidarité financière entre les États membres. Une véritable rupture. [A LIRE ICI]

 

“L’Union européenne a l’opportunité de devenir adulte”

Enrico Letta
Doyen de la Paris School of International Affairs à Sciences Po Paris, président de l’Institut Jacques Delors, ancien Premier ministre italien.

L’Union européenne a été beaucoup décriée pendant la crise. Nous avons vu les pays agir sans réelle concertation, fermer leurs frontières unilatéralement. Un mauvais signal envoyé aux citoyens ?

Les citoyens attendent beaucoup de l’Union européenne. Et c’est normal. Mais il faut rappeler que la santé n’est pas une compétence communautaire, c’est une compétence nationale ! [A LIRE ICI]

 

Pologne
La démocratie à l'épreuve du virus

Quelques foyers épidémiques ont été signalés au début juin en Pologne dans les mines de charbon de Silésie mais le pays reste relativement épargné par la pandémie de Covid-19 jusqu’à présent. Pendant qu’ailleurs en Europe on bataillait contre le coronavirus, Varsovie était le théâtre d’un imbroglio politique. [A LIRE ICI]

 

Allemagne
“La crise a fait apparaître de profondes inégalités”

Andreas Botsch est responsable du service International du DGB, organisation syndicale majeure en Allemagne. Selon lui, la crise a permis de vérifier la résistance du système de santé et de prendre conscience de fortes inégalités dans l’enseignement. Rencontre. [A LIRE…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous