Des aides revalorisées pour l’emploi des personnes handicapées

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3840

En réaction au contexte inflationniste, l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) et le FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) ont augmenté les aides accordées à leurs bénéficiaires.

Par Claire Nillus— Publié le 13/09/2022 à 12h00

image
© Agefiph - FIPHFP

Effectif depuis le 1er septembre, ce coup de pouce vise à soutenir l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap et leur maintien en emploi. Et la revalorisation concerne aussi bien les personnes en emploi (salariés ou indépendants) que les demandeurs d’emploi.

Aides au parcours vers l’emploi

Afin de couvrir les frais engagés dans le cadre d’une recherche d’emploi (déplacements, achat de vêtements, hébergement, frais de restauration, matériel de formation…), les demandeurs d’emploi auront droit à 530 euros, contre 500 précédemment. L’aide à la création d’entreprise, quant à elle, passe de 6 000 à 6 300 euros, un forfait qui se rapporte également à la reprise d’une activité. Afin de pouvoir se déplacer, se former, bénéficier de moyens humains ou techniques « de compensation du handicap », les personnes concernées toucheront des sommes augmentées de 5 % en moyenne.

Aides aux entreprises

Les aides de l’Agefiph aux employeurs ont pour objectif de maintenir en emploi des personnes handicapées dont les postes ne sont plus en adéquation avec leur état de santé. Dans cette perspective, l’association octroie des moyens financiers « pour la recherche et la mise en œuvre de solutions pour le maintien dans l’emploi » et « pour l’intégration et l’évolution en entreprise », revalorisés également à hauteur de 5 %.