Syndicalisme Hebdo prend ses quartiers d'été jusqu'à la prochaine édition le 31 août. Mais la rédaction reste mobilisée tout l'été sur notre site et sur notre compte Twitter @SH_CFDT.

Concertation retraite dans la Fonction publique, un premier rendez-vous très attendu abonné

Le 3 octobre, en conseil commun de la fonction publique (CCFP), le secrétaire d’Etat Olivier Dussopt, et Jean Paul Delevoye, haut-commissaire aux Retraites, ont lancé la concertation sur le projet de système universel de retraites des fonctionnaires. 

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 04/10/2019 à 14h46 et mis à jour le 14/01/2021 à 19h35

Ils ont présenté aux organisations syndicales, les principes du projet et les modalités de sa mise en œuvre pour les agents publics. Cette concertation spécifique à la fonction publique, en lien avec la réforme générale et interprofessionnelle, était exigée par lien vers le contenu : Fonctions publiques - UFFA. « Il répond à nos attentes en matière d’organisation de la concertation entre le gouvernement et les organisations syndicales représentatives, au niveau et au calendrier adéquats en fonction des sujets à traiter. »

Des consultations à venir dans les trois fonctions publiques

Ce premier rendez-vous était un attendu. Il sera suivi de consultations au sein des trois versants de la Fonction publique (Etat, territoriale et hospitalière), mais aussi au sein des différents ministères ou champs professionnels dont les personnels relèvent d’un régime particulier. Le temps de la discussion est essentiel. « On le sait, construire un système universel des retraites suscite des réactions fortes, parfois compréhensibles, parfois démagogiques, souvent corporatistes », a rappelé Mylène Jacquot, secrétaire générale de la CFDT Fonctions-Publiques. Le sujet est pour le moins sensible chez les agents publics, souvent stigmatisés et pointés du doigt, au motif d’avantages dont ils bénéficieraient par rapport aux salariés du privé. Des avantages supposés plus que réels. Le sujet est d’autant plus délicat que la défiance des fonctionnaires et contractuels envers les employeurs publics est grandissante (gel du point d’indice, réorganisations des services, mise en œuvre de dispositions issues de la loi de transformation de la fonction publique, contraintes budgétaires…).

Dans ce contexte tendu, la CFDT a réaffirmé…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous