Affaire Orpea : la CFDT-Santé-Sociaux demande l’ouverture d’une enquête sur la régularité des dernières élections professionnelles

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3810

Par Guillaume Lefèvre— Publié le 08/02/2022 à 13h00

image
© CFDT-Santé-Sociaux

« Les premières décisions prises par le gouvernement répondent à nos demandes », écrit la CFDT-Santé-Sociaux dans un courrier adressé, le 3 février, à la ministre du Travail, Élisabeth Borne. L’annonce par Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’Autonomie, de l’ouverture d’une double enquête administrative et financière concernant les pratiques du groupe au lendemain de la parution du livre choc Les Fossoyeurs était une étape indispensable, qui en appelle d’autres.
« Nous souhaitons vous solliciter sur le sujet des élections professionnelles au sein du groupe Orpea-Clinea, explique la CFDT-Santé-Sociaux dans ce courrier. Nous vous demandons de diligenter toute investigation que vous jugerez nécessaire sur les faits rapportés de trucage des élections professionnelles [de 2019]. De plus, si les allégations se confirmaient, il apparaît que le “syndicat” [maison] Arc-en-ciel ne serait pas éligible aux critères fixés par le législateur pour bénéficier du statut légal de syndicat représentatif. En particulier sur le critère de l’indépendance vis-à-vis de l’employeur et de son autonomie financière. »

Garantir la protection des élus

À propos de l'auteur

Guillaume Lefèvre
Journaliste

Vu la situation dans le groupe, la CFDT-Santé-Sociaux s’inquiète des conséquences pour les militants syndicaux. Afin d’éviter toute pression à leur encontre, la fédération demande à la ministre de veiller à la protection des élus CFDT, CGT et FO. Une demande renouvelée par les trois organisations syndicales lors d’une conférence de presse commune, le 3 février. La CFDT continue par ailleurs d’examiner tous les éléments en sa possession « pour que nos instances statuent sur la dimension juridique du dossier », conclut Loïc Le Noc, secrétaire national de la CFDT-Santé-Sociaux.