Syndicalisme Hebdo prend ses quartiers d'été jusqu'à la prochaine édition le 31 août. Mais la rédaction reste mobilisée tout l'été sur notre site et sur notre compte Twitter @SH_CFDT.

Se mobiliser, encore et toujours, face aux violences contre les femmes abonné

La crise sanitaire ne doit pas faire oublier la lutte contre les violences conjugales. Cette année, pas de manifestation le 25 novembre, mais une mobilisation de l’ensemble de la CFDT sur les réseaux sociaux et un appel à la vigilance rendue plus nécessaire encore par le confinement.

Par Marie-Nadine Eltchaninoff— Publié le 24/11/2020 à 12h40 et mis à jour le 14/01/2021 à 13h59

image

Ce n’est malheureusement pas une surprise, les violences familiales sont de nouveau en hausse depuis le reconfinement. Le 17 novembre, le ministère de l’intérieur notait une augmentation de 15% des appels de victimes en seulement deux semaines. Ces violences avaient été multipliées par cinq pendant la durée du premier confinement.

Cohabitation forcée, hausse des addictions, fatigue psychologique, tout concourt à créer un climat délétère et propice à l’explosion de violences, qu’elles soient physiques, sexuelles ou psychologiques. Seule une mobilisation de toute la société permettra de mieux lutter contre ce fléau et d’inciter les pouvoirs publics à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les femmes. Cette année, la marche qui précède habituellement le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, n’a pas pu avoir lieu en raison des contraintes sanitaires. Aussi la CFDT appelle les militants à relayer massivement la campagne de communication Respecté.e.s sous le hashtag #violencesfaitesauxfemmes lancée cette semaine sur les réseaux sociaux. « Il nous revient à chacun,…

Pour continuer de lire cet article, vous devez être abonné.

s'abonner

Déjà abonné ? Connectez-vous