Face à la crise sanitaire, la CFDT prône le dialogue

Par Nicolas Ballot— Publié le 27/07/2021 à 13h06

image
© Guillaume Souvant/Pool-RÉA

Alors que la situation sanitaire est de plus en plus préoccupante, la position de la CFDT est claire comme le rappelle la secrétaire générale adjointe, Marylise Léon : « la CFDT est favorable à la vaccination obligatoire de certains travailleurs afin d’éviter de nouvelles mesures restrictives des libertés pesant sur tous les citoyens et l’emploi. »

Pour autant, depuis la mi-juillet, la CFDT alerte sur la sévérité de la sanction pour les salariés qui ne respecteraient pas cette obligation vaccinale ou l’obligation du passe sanitaire. C’est pourquoi, insiste Marylise Léon, « elle salue la suppression [par commission mixte paritaire] de ce nouveau motif de licenciement. La suspension du contrat de travail est une solution temporaire plus adaptée », tout en regrettant que « les salariés en CDD et intérimaires [puissent] voir malheureusement leurs contrats rompus avant leur terme. »

Dialogue, pédagogie et accompagnement des salariés

Et la secrétaire générale adjointe de la CFDT de conclure : « c’est d’abord et surtout par le dialogue sur le lieu de travail que doivent être trouvées les meilleures solutions, y compris les possibilités de reclassement. Plus que jamais, c’est par le dialogue que l’organisation du travail et les conditions de travail doivent être adaptées pour intégrer ces nouvelles dispositions. » En effet, pour la CFDT plus que jamais en cette période sanitaire et sociale difficile « il faut collectivement privilégier pédagogie et accompagnement des travailleurs. »