SH s’accorde une trêve estivale. En attendant le numéro du mardi 30 août, la rédaction continuera de vous tenir au courant des sujets qui concernent ou impactent les salariés sur le compte Twitter @SH_CFDT. En savoir plus

Emploi : les jeunes et les seniors à la peine

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3801

Dans une étude économique consacrée à la France publiée au début novembre, l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) pointe les faibles taux d’emploi des jeunes et des seniors par rapport à ceux de l’Allemagne.

Par Jérôme Citron— Publié le 30/11/2021 à 13h00

image
© OCDE

Si le chômage baisse depuis plusieurs mois et évolue autour des 8 %, une étude de l’OCDE publiée au début du mois de novembre vient rappeler l’une des caractéristiques du marché du travail français : le faible taux d’emploi et des jeunes et des seniors. En France, le taux d’emploi global est en effet proche de la moyenne de l’OCDE. Il est de 67 % au deuxième trimestre 2021 (contre 67,4 % pour l’ensemble des pays de l’OCDE). Un taux qui place la France devant l’Italie (57,7 %), mais la relègue loin derrière l’Allemagne (75,9 %) ou les Pays-Bas (80,8 %).

La nécessité d’une action forte pour les jeunes et les seniors

Si l’on étudie plus précisément le taux d’emploi en fonction de l’âge, la France est loin d’être dans la moyenne partout. Le taux d’emploi des 15-24 ans n’est ainsi que de 31,2 % alors que la moyenne de l’OCDE est à 40,8 % et celle de l’Allemagne à 48,5 %. Même constat en ce qui concerne les seniors. Le taux d’emploi des 55-64 ans est égal à 55,5 % en France tandis que la moyenne de l’OCDE est à 61,1 % et l’Allemagne à 71,7 %.

Ces données chiffrées rappellent la nécessité d’avoir une action forte sur ces deux publics cibles. À propos des jeunes, de nombreuses annonces ont déjà été faites et devraient porter leurs fruits. L’emploi des seniors n’est en revanche pas apparu comme une priorité dans la période. Alors que le débat relatif aux retraites a été repoussé au prochain quinquennat, nul doute que le sujet de l’emploi des seniors refera surface à ce moment-là.