Une avancée pour le droit des femmes

iconeExtrait de l’hebdo n°3790

Par Béatrice Lestic— Publié le 14/09/2021 à 12h00

Béatrice Lestic, secrétaire nationale
Béatrice Lestic, secrétaire nationale© Virginie de Galzain

À propos de l'auteur

Béatrice Lestic
secrétaire nationale de la CFDT

L’annonce de la gratuité de la contraception pour les jeunes femmes jusqu’à 25 ans, prévue dans le prochain PLFSS, est une excellente nouvelle. Nous le savons, la contraception est très majoritairement assumée, intimement et financièrement, par les filles et les femmes. Les étudiantes et les jeunes travailleuses en situation de précarité, chez qui l’on observe un recul du recours à la contraception, vont donc bénéficier de cette mesure dès 2022.

Une meilleure prise en charge permet par ailleurs de diminuer le recours à l’IVG, comme cela a été observé chez les jeunes filles mineures qui bénéficient déjà de cette gratuité. La CFDT, qui, avec d’autres acteurs comme le planning familial, revendique une prise en charge totale de la contraception pour toutes les femmes (et tous les hommes), se félicite donc de cette annonce.