Accueillir et soutenir les syndicalistes afghans en exil

iconeExtrait de l’hebdo n°3796

Par Yvan Ricordeau— Publié le 25/10/2021 à 12h51

image
© Virginie de Galzain

À propos de l'auteur

Yvan Ricordeau
secrétaire national de la CFDT

C’est avec autant de soulagement que de fierté que nous accueillons enfin sur notre sol les dix-sept syndicalistes du NUAWE (syndicat national des travailleurs et employés afghans) et leurs familles. Leur engagement en faveur de la démocratie, des libertés individuelles, des droits des femmes ou de l’éducation relève, depuis le retour au pouvoir des talibans, du combat héroïque tant il menace leur propre vie. Après des semaines de peur et d’angoisses, et plusieurs tentatives d’exfiltration infructueuses, ils sont donc ici, sains et saufs.

Leur arrivée a été rendue possible par la mobilisation de toute la CFDT – qui a agi sans relâche avec la Confédération syndicale internationale et en lien avec le ministère des Affaires étrangères afin d’exfiltrer d’Afghanistan ces syndicalistes. Cette action s’inscrit dans l’histoire de la CFDT et dans le prolongement de nos engagements à l’international en faveur de la liberté des peuples, aux côtés de syndicats libres et indépendants. Pour notre organisation, c’est aussi le début d’une coopération avec nos camarades afghans. Nous les accompagnerons dans leur accueil et leur intégration mais, surtout, nous ferons tout pour les aider à lutter contre l’obscurantisme et à poursuivre leur combat syndical.