Hausse de 4,5 % des minima salariaux de la branche des experts-comptables et commissaires aux comptes

temps de lectureTemps de lecture 3 min

iconeExtrait de l’hebdo n°3847

Par Nicolas Ballot— Publié le 02/11/2022 à 13h00

image
© F3C-CFDT

Première organisation syndicale de la branche avec 36,7 % de représentativité, la Fédération Communication, Conseil, Culture (F3C-CFDT) a signé la revalorisation des minima salariaux conventionnels de la branche des experts-comptables et commissaires aux comptes. Cet accord, qui fait suite à une première revalorisation des minima de 2,7 % au mois de mars 2022, assure une hausse de 4,5 % de ces mêmes minima et de 3,71 % pour les échelons supérieurs.

Revalorisations applicables au 1er janvier 2023

Ces revalorisations seront applicables au 1er janvier 2023 pour les salariés des cabinets adhérents aux organisations patronales signataires (Ifec et ECF) et le premier jour du mois suivant la publication de l’arrêté d’extension pour les autres cabinets de la branche, laquelle compte plus 135 000 salariés.